Pierre BERTHET

Accueil du site


(Photo : F. Le Junter)

e.mail :pierre.berthet@mail.be

2014 :

24, 26, 27 octobre, Fresne en Woevre, France : festival Densité

5 septembre : château de Jehay, province de Liège, Belgique :Galileo de Tom Johnson. Plus

8/07 : Besançon : Galileo de Tom Johnson à l’atelier de l’étoile

19/07-> 19/10 : Camargue : haut-parleurs prolongés dans le domaine des murmures 20/07 : Galileo

11,12,13 juillet : participation au festival mise en pli à Pont-de-Barret, France

7,8 et 14,15 juin : Ermenonville (France), festival des fabriques Photo : Patrick delges

parc J.J. Rousseau : fabrique de gouttes, installation.

PDF - 317.6 ko

avec l’aide de la fondation SMart .be et de Patrick Delges (Centre Henri Pousseur)

10 mai, 19h : Gottechain (Belgique) : Gallileo (musique pour 5 pendules sonores) composition de Tom Johnson. trace vidéo Rue des déportés 10, 1390, Bossut-Gottechain, au jardin si le temps le permet. Renseignements, réservation 0472/411494 : a_outrance@outlook.be plus

31 mars : Sculpture3 Central Saint Martins UAL, Granary Building 1 Granary Square, London, N1C 4AA Studio Theatre Monday 31 March 6.30pm, free admission, plus

10 janvier : Saarbrucken : présentation des résultats d’un atelier d’arts sonores

2013 :

30 nov. : Heerlen (NL) : Galileo (a piece for 5 sounding pendulums by tom johnson) au festival (H)ear 17:10 à 17:50

19 nov. : les "houses of sounds" sont réparées. video

nov.24 : Bruxelles : duo avec Rie Nakajima chez QO2

nov. 17, : Liège : duo avec Rie Nakajima à l’"atelier Kaosmos", 127 rue Vivegnis 4000 Liège à 14h

10 nov. : Liège : performance de +- 10mn pour la cloture de la galerie les brasseurs.

13,14,15/09 : 3 installations à Annecy :http://www.bonlieu-annecy.com/detail ?date=092013&event=1115. Jusqu’à la fin d’octobre dans les jardins du hara. Avec l’aide de Patrick Delges (Centre Henri Pousseur)

12/07 : Marseille : "la Nuit Pastré" ("Gouttes prolongées","Tremblements et frémissements") :

PDF - 1.4 Mo
PDF - 50.7 ko
PDF - 87.9 ko

Avec l’aide de Patrick Delges (Centre Henri Pousseur)

29/06 :Bruxelles : tuned city

21/04 : La Chaux-de-Fonds : Galileo et d’autres pièces de Tom Johnson (il sera là, parlant et performant). renseignements :ici

05/05 : 16h Guéret : performance dans la chapelle de la sénatorerie, rue de la sénatorerie à l’invitation de l’association Ryoanji dans le cadre de la série "A bruit secret",plus

20/02, Brussels, recyclart : performance dans le cadre de la série impact sessie

27/02, Oxford (England) : performance au festival audiograft

Plantes sèches exotiques percutées et secouées par des moteurs basses-tensions

Pierre Berthet - Serendip Festival 2012 from agathe heron on Vimeo.

ci-dessous : trace vidéo de la version de Cologne de "gouttes prolongées" :

Pierre Berthet : Extended Loudspeakers and Extended Drops for a Walled Church Garden from Séan O’Sharp on Vimeo.

une trace audio des gouttes prolongées, version Maastricht, enregistrées par Patrick Delges :

(détails dans la rubrique "installations")

photos d’une performance credit : Jan Pillaert

Ici, vous pouvez lire mon rapport de résidence à Isola Comacina (descriptions, shémas...)

Branches de palmier seches secouées par un moteur basse tension défaussé, Comacina, aout 2012. film : Nina Berthet from Pierre Berthet on Vimeo.

Quelques expériences à Comacina, août 2012 :films

Nouveau catalogue : "Soundseeing, Klänge zum angucken, drei Jahre Klangkunst in Munsterland" avec un texte de Georg Dietzler,

RTF - 46.6 ko

plus

interview

Dernier C.D. : extended loudspeakers. chez sub rosa cliquez sur l’image pour agrandir celle-ci.

JPG - 326.1 ko


JPG - 380.9 ko



Pour lire un commentaire et entendre des extraits,cliquez ici :aquarius records et tapez pierre berthet dans "keywords". Voici un autre commentaire par Nicholas Hennies, et en français par Pierre Hemptine. Et en espagnol :ici

Et quelques commentaires d’auditeurs durant une diffusion d’un extrait du C.D. sur wfmu radio Bryce’s show :

Nouveau C.D. d’ Arnold Dreyblatt sur le label Tzadig : Who’s who in central and eastern Europe,1933. sur l’un des morceaux, Arnold a utilisé un enregistrement d’une de mes installations de gouttes d’eau tambourinantes que je manipulais en direct dans son hyper-text opera il y a une vingtaine d’années. The orchestra of exited strings, Berlin 1993.

> Nouveau CD Berthet-Le Junter : "L’enclume des jours"

PERMANENT : depuis 2004 : houses of sounds, installation sonore dans le "klankenbos"

video

INSTALLATIONS :

haut parleurs prolongés et exemples d’applications

gouttes prolongées

expirateur

bois creux

ressort prolongé

tambours tubulaires, gouttes et ressorts

piano prolongé

ACCUEIL-INTRODUCTION ET GENERALITES :

Quand on croit entendre un son, il est rare que ce n’en soit qu’un. Quand on prend le temps de l’écouter, on se rend compte qu’il est formé d’une multitude de sons superposés plus ou moins mouvants. S’ajoutent à ceux-ci tous ceux qu’on entend plus ou moins sans s’en rendre compte mais dont la présence plus ou moins perçue donne au son les qualités qui le font reconnaître. En jouant avec les sons pour explorer les applications pratiques de ce principe, j’ai été amené à construire divers dispositifs pour surprendre et même tromper mes oreilles.
 En les étonnant, diverses questions viennent à se poser : ce que j’écoute est-il bien là ou est-ce moi qui l’invente ? Pourquoi est-ce-que j’entends ce son maintenant et pas avant ? Est-ce-qu’il était là avant ? Et quand mon attention aura été attirée vers d’autres sons, sera-t-il encore là ? Puis-je y revenir de temps en temps ou bien a-t-il complètement disparu ? Ou bien suis-je tant captivé par les autres sons que je ne l’entends plus ? Est-ce-que je m’en souviens assez
pour le reconnaître ? Est-ce le son qui change ou la manière de l’écouter ? Ou les deux ? Où est la limite entre le monde extérieur et le monde intérieur, si il y en a une, et comment l’un nourrit-il l’autre ?

Il y a quelques années, j’ai étudié la percussion au conservatoire de Bruxelles avec André Van Belle et Georges-Elie Octors. Parallèlement, pendant deux ans, j’ai passé beaucoup de temps dans un clocher à jouer du carillon et à écouter les bruits de l’environnement. En outre,les chutes de gouttes d’eau sur divers matériaux m’ont toujours prodigieusement intéressé. En écoutant diverses musiques et en fréquentant au conservatoire de Liège les cours d’improvisation de Garrett List , les cours de composition de Frederic Rzewski et les cours d’Henri Pousseur j’ai retrouvé la pente naturelle sur laquelle je glissais depuis mon plus jeune âge, consistant à frapper, frotter, secouer ou lancer des objets hétéroclites pour entendre les sons pouvant s’en échapper.
Puis je me suis progressivement orienté vers la prolongation d’objets ou d’instruments par des fils aboutissant à des bidons, probablement sous l’influence de musiciens, plasticiens et performeurs dont les travaux sur des fils plus ou moins longs m’ont impressionné : Jim Burton, Alvin Lucier, Terry Fox, Paul Panhuysen, Ellen Fullman...
J’ai également beaucoup appris en jouant régulièrement pendant une petite dizaine d’années dans le groupe d’Arnold Dreyblatt : "The orchestra of excited strings". De même qu’en duo avec Frédéric LeJunter.